Quels enseignements peut-on tirer de la crise du covid19 pour nos villes ?

La crise du covid19 a mis en lumière les forces et les fragilités de notre système.

Notre système de santé, alimentaire, sécuritaire, éducatif, logistique, administratif, législatif a tenu.

Les circuits courts ont démontré leur résilience alors que les circuits mondialisés basés sur des productions lointaines ses sont arrêtés.

Forte de sa logistique, de son personnel et de son réseau, la grande distribution a alimenté nos concitoyens sans rupture.

Notre stratégie urbaine, basée sur la densité et la centralisation a montré certaines limites. Le télétravail massif et le besoin d’accéder à l’extérieur sans risque ont révélé le besoin d’une « densité heureuse ».

Ainsi les réflexions de Carmen Santana sur l’ « Echelle:1 Coeur », privilégiant des communs, les placettes, espaces hybrides entre la rue et l’habitat, à disposition des habitants, auraient été d’une grande aide pour accompagner les résidents des immeubles.

La pandémie du covid-19 a rebattu les cartes de la pensée urbaine. A la fois inquiétante et source d’opportunités, cette crise est un véritable booster de la transition numérique, du développement de l’usage du vélo ou bien encore des circuits courts.

Le printemps 2020 restera dans l’histoire. A nous d’en écrire la plus belle page pour nos villes et nos territoires.

Joris Gaudion